American Rhapsody

F.A.Q. | Accueil | Contact | Liste de lecture

lundi 28 mai 2007

Liseron (C'est en lisant qu'on devient)

Je n'ai pas pu m'empêcher de piquer à CUI le questionnaire livresque que j'ai vu traîner un peu partout ces temps-ci, tellement ma série de Litch'tch' est au point mort (vu que je me vautre dans les polars britanniques, je suis un peu dépourvue côté littérature américaine, encore que si je prenais le temps de me filer quelques coups de Converse dans le derche, je pourrais parler de Carson McCullers sans trop me forcer). Prochain défi (car même pharyngitée, Krazy Kitty ne recule devant aucune pitrerie), remplir le même, avec des films.

[...]

jeudi 24 mai 2007

N'en jetez plus

C'est toujours la même rengaine. Celle du gars qui est allé dans le Grand Nord, ou dans une Grande Ville, ou dans un aéroport, ou dans un centre de conférence, ou dans un grand hôtel, ou alors dans les cinq en deux jours.

[...]

mardi 22 mai 2007

La recherche française va de plus en plus mal...

... et mon lycée porte désormais, comme tant d'autres, le nom d'un homme de sciences décédé.

mercredi 16 mai 2007

I am not died - Je n'ai pas mouru

Comme j'ai un emploi du temps de ministre, le budget en moins, et qu'il apparaît que le travail de Doctorant-Chercheur (je capitalise si je veux) n'est certainement soumis à aucun code du travail, j'entame ce soir (avec une merveilleuse histoire de doctorants) une série de brèves sur lesquelles je ne trouve pas le temps de m'étaler autant qu'à l'habitude :

Ces petites soirées bien méritées : ou pourquoi, après une longue journée studieuse, divisée entre programmation ardue (on entend de temps à autre fuser dans le couloir de mon labo des Segmentation fault, yourself ou autres imprécations que la décence, qui a bon dos, m'interdit de retranscrire ici) en alternance avec un symposium déconcertant[1] et réunions diverses à des horaires indus, pourquoi, donc, profiter de sa soirée en, au choix, se goinfrant de glace à la vanille devant un vieux film, lisant un vieux polar anglais ou écrivant des mots qui font des phrases sur AmRhaps quand on peut soigneusement la diviser entre lessive et rédaction de specs[2] ? Hein, pourquoi ?

Notes

[1] je n'y comprends que les exposés des gens avec lesquels je travaille

[2] ou encore, spécifications, terme vague s'il en est

jeudi 3 mai 2007

T'as signé tu y as droit

Voilà. T'as décidé de faire une thèse, t'as voulu faire ta maligne avec des ordinateurs et des pitites molécules toutes chimiques, t'es partie faire ta belle aux Zuesses, et ben maintenant, tu marnes. En gros. La raréfaction des billets sur ton blog (pardon, carnet) reflétera parfaitement la trépidance de ta vie (Waterloo, morne plaine). Et autant te dire que quand t'en arrives au point où tu te rends compte dix minutes après être partie de chez toi que t'as pas fini de te maquiller (tu as de la chance, tu es malgré tout vaguement symétrique - surtout en louchant, mais tu ne sais pas vraiment loucher, pauvre cruche astigmate que tu es), l'existence manque singulièrement d'anecdotes croustillantes à raconter à la blogosphère du monde entier.

Interlude: si tu en as déjà marre de ce billet, tu attends demain, et peut-être je te parlerai de Jimmy Carter que j'ai vu en vrai même pas à la télé ce matin.

[...]

Lecture(s) du moment

Enormément de romans policiers anglais. Ecrits notamment par Dorothy Sayers et d'autres auteurs de la même époque. Accessoirement, Marguerite Duras, aussi.

Mentions légales

"Partir, c'est mourir un peu. Mais mourir, c'est partir beaucoup."
[Alphonse Allais]
 
Blog garanti sans conservateurs. Déconseillé aux moins de 36 mois. A manipuler avec précaution. Demander conseil à votre pharmacien. Convient à l'alimentation des nourissons. L'abus d'alcool nuit gravement à la santé. D'ailleurs, fumer tue.*
 
* Rayer les mentions inutiles.