American Rhapsody

F.A.Q. | Accueil | Contact | Liste de lecture

mardi 1 janvier 2008

2008 rime avec truite

AmRhaps souhaite à tous ses lecteurs (surtout ceux de gauche[1]) et encore plus à tous ses commentateurs, qu'ils soient assidus ou occasionnels, et parce que sans eux on rigolerait beaucoup moins ici, une année de rires, de sourires, de rencontres, de découvertes, d'émerveillements, de réussites, de tendresse, d'engagements, de chocolat, et de ratons laveurs[2]. Avec des étoiles plein les yeux et une forme du tonnerre, parce que les hernies discales, les sciatiques, les rhumatismes, les arthrites, les arthroses, les migraines, et autres saletés chroniques, elles peuvent dégager, merci.

Cheers!

Notes

[1] Quoi, y a encore des sarkozystes qui traînent par ici ? Quoi, on peut être ni de gauche ni sarkozyste ? M'en fous. C'est mon blog et ce sont mes voeux.

[2] Non, je ne suis pas gâteuse. Oui, je fais la même blague chaque année. Monsieur Prévert mérite bien ça.

lundi 3 décembre 2007

Annonces

Annonce numéro 1 : Suite à de vives discussions dans les commentaires de quelques uns des billets précédents (ici et , notamment), il semblerait que le Krazy Karnet Winter 07 se tienne le mercredi 12 décembre au soir chez Higuma, au 32 bis rue Sainte-Anne à Paris. Oui c'est un restaurant japonais et non pas franchouillard mais de toute façon je ne mange jamais japonais ici donc ça ne me dérange pas. Si vous comptez venir, ou que vous avez une meilleure idée de restau pas cher ouvert le soir, merci de vous dénoncer dans les commentaires (ou dans ma boîte mail), avec un horaire approximatif (ou précis si vous avez hein), car il semble qu'il faille réserver. À ce propos, je ne dirais pas non si un(e) volontaire se proposait de téléphoner pour faire la résa, je préfère économiser mes minutes longue distance (car je suis radine. Et fauchée.)

Annonce numéro 2 : Pour les Lyonnais qui ne seraient pas encore au courant, je serai à Lyon de 11h à 16h le samedi 15 décembre, pour y voir plein de gens bien. Joindez-vous à nous, joindez-vous.

Annonce numéro 2bis : Pour les Aixois, je serai à Aix-en-Provence de 18h à 20h30 le même samedi 15 décembre en compagnie d'une lectrice anonyme. Si vous êtes aussi de sales gauchistes, faites-vous connaître.

Annonce numéro 3 : Étant donné que je passe Noël en Pennsylvanie dans la famille du Blondinet ; étant donné que le frère du dit Blondinet nous héberge ; étant donné que le frérot commence à constituer sa cave (why not) et que la belle-soeur est enceinte, il serait sympathique et poli de ma part de leur ramener une bonne bouteille de vin français, qui vieillisse bien. Cependant, je suis nulle en vins et si quelqu'un pouvait me recommander un bordeaux, qui vieillisse bien donc, que je puisse trouver facilement à Paris, et qui me coûte moins qu'un demi-rein, je suis preneuse.

Annonce numéro 4 : Si vous voulez tester votre vocabulaire anglais (ainsi que votre capacité à inférer le sens d'un mot), rendez-vous donc sur FreeRice, et donnez des grains de riz aux gens qui ont faim tout en faisant travailler vos neurones par la même occasion.

dimanche 18 novembre 2007

Faculté, substantif féminin

A. Corps de professeurs qui enseignent dans l'ordre du Droit et des Sciences économiques, de la Médecine et de la Pharmacie, des Sciences, des Lettres et Sciences humaines, les diverses branches de ces matières fondamentales, et qui sont habilités à conférer les grades (licence, doctorat) et des titres; unité administrative qui gère chacun de ces enseignements.
B. Établissement libre d'enseignement supérieur dans lequel les professeurs ne jouissent pas du droit de conférer des grades d'État.
C. Bâtiment, local où siège une faculté.

source : Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales.

De même que « bac » est une abréviation de « baccalauréat » et s'écrit donc « bac » et non pas « BAC », « fac » est une abréviation de « faculté » (au sens C cité précédemment) et s'écrit donc « fac » et non pas « FAC ».

Une bonne chose à savoir quand on prétend se mêler de la réforme des universités et avoir l'air un minimum sérieux quand on se plaint que les mouvements étudiants bloquent l'accès des bâtiments à ceux qui souhaitent y étudier.

lundi 15 octobre 2007

Asymétrique des oreilles

Le lecteur érudit, cultivé ou curieux se souviendra du professeur Lombroso selon lequel l'homme criminel, en plus d'avoir les bras démesurément longs et une faible pilosité, aurait le visage asymétrique.

Au nom de ce principe, aurais-je dû trembler cet après-midi en me retrouvant en la présence d'un docteur hongro-danois[1], aux oreilles clairement asymétriques ? L'asymétrie des oreilles uniquement indique-t-elle une criminalité uniquement auditive ? (Exemple de criminalité auditive : Britney S., dont les cris écorchent particulièrement les oreilles.)

Oui, ma vie est passionnante, et euh, fuck the police, tiens.

Notes

[1] La partie danoise étant de loin la plus inquiétante : j'ai rencontré des Danois, je sais de quoi je parle.

mercredi 3 octobre 2007

L'esprit de grille

Otir commentait récemment l'esprit de grille cher aux Américains, qui ne peuvent s'empêcher de tout classifier et de tout faire rentrer dans des petites boîtes, des petites cases et des petits tableaux avec des traits bien droits, et qui lui semblait bien loin de l'approche française...

Alors pourquoi faut-il que tant de billets d'@si soient consacrés à discuter de comment étiqueter les autres (de billets) ? Pourquoi Daniel Schneidermann reçoit-il autant de demandes émanant de lecteurs qui réclament des repères, des indicateurs de sérieux des textes publiés, et s'agit-il d'une chronique, d'une observation, d'un billet d'humeur, d'une enquête, ou du chat de la voisine[1] ?

Ce qui m'ahurit le plus reste tout de même que les gens ne soient pas fichus de décider par eux-même du degré de futilité de ce qu'ils lisent.

Alors un petit rappel, vite fait : Gala, c'est futile. Crime et châtiment, beaucoup moins - et en plus ça occupe pendant plus longtemps.

Notes

[1] J'aurais pu écrire "le cul de ma grand-mère" mais je suis polie et la pauvre ne mérite pas d'être mêlée à tout ceci

mercredi 22 août 2007

Chasseur de têtes

Je viens de recevoir un courrier électronique de A***, recruteur chez ***conseil. (Il est évident qu'il vaut mieux pour toutes les parties concernées que je laisse ces noms dans l'anonymat.)

Je suis enchantée d'être ainsi poursuivie par les chasseurs de tête...

[...]

dimanche 6 mai 2007

Qu'ils crèvent

Suite aux résultats des élections présidentielles du 6 mai 2007, ce blog fait officiellement la gueule.

Les sarkozystes de tout poil sont priés de passer leur chemin ; la rage mêlée de tristesse et de honte pourrait me conduire à exposer de manière légèrement trop explosive ce que je considère, personnellement, comme le respect, l'éthique, la morale, la tolérance, la solidarité, l'honneur de ma nation et mon identité française.

Et le premier qui fait un commentaire du genre « la démocratie est grande gagnante » au vu du taux de participation, je lui colle mon poing dans la gueule, ça va pas faire un pli.

Merci cependant aux blogs tristes et effondrés pour l'empathie, à la Bretagne, aux Antilles, à la Réunion, au Pas-de-Calais et au Val-de-Marne[1] qui sont des gens bien, et aux amis d'ici, qu'ils soient américains, espagnols, mexicains, suédois, libanais, allemands, indiens ou italiens, pour me faire sourire malgré tout.

chandelle

Notes

[1] non, ce ne sont pas les seuls, mais ceux vers lesquels va mon coeur, pour des raisons variées

jeudi 12 avril 2007

Gagueugagou

Je tenais juste à vous dire qu'il y a des gens (manifestement associés de près ou de loin avec la Belgie) qui, d'une, tapent « idée originale » dans Google, et de deux, arrivent ainsi sur AmRhaps.

Et le pire, c'est que c'est via un habile rétropédalage de mon Ange.

Sinon l'autre jour j'ai vu à la télévision Paul Orfalea, le fondateur de Kinko's, qui expliquait que les noms comme « Google » et « Kinko » marquent facilement l'esprit humain car ils sont composés de deux syllables phonétiquement proches, comme les sons répétés qu'émettent les bébés (« gagueugagou »). Je pense que ça marche aussi avec Ga Bu Zo Meu, d'ailleurs. Il a ensuite raconté des choses assez intéressantes sur le bizness d'une part et l'éducation de l'autre, et puis ça s'est sévèrement barré en quenouille quand il a commencé à déraper sur la théorie hautement fumeuse (et inédite jusqu'alors à mes chastes oreilles) selon laquelle les personnes qui aiment et respectent leurs parents sont moins susceptibles de divorcer que les autres.

Je vous laisse méditer.

lundi 9 avril 2007

Noël au scanner, Pâques au cimetière

(C'est pas de ma faute c'est Pierre Desproges d'abord).

Sachez donc braves lecteurs innocents (et les couards coupables aussi d'ailleurs) que le lundi de Pâques n'est pas férié aux Etats-Unis, qui est un pays qui se gargarise de ne pas avoir de jour férié religieux (sauf Nouel mais Nouel ça compte pas) sans toutefois réaliser que faire jurer les gens sur la Bible ça se pose un peu là, comme laïcité. Brèfle, aujourd'hui, il n'y avait guère que le Consulat Général de France à Los Angeles Bonjour (je ne me lasse pas, vraiment, je ne suis même pas désolée) pour être fermé.

Du coup, hop, un billet en vrac pour vos mirettes.

[...]

vendredi 6 avril 2007

Pensée du jour

Est-ce bien nécessaire que l'emballage des ciseaux en vente soit un de ces machins en plastique rigide inattaquables ? Si j'achète des ciseaux, c'est que je n'en n'ai plus, alors je l'ouvre comment, l'emballage, avec les dents ?

En même temps, même à la tronçonneuse, ils résistent, ces emballages...

Lecture(s) du moment

Enormément de romans policiers anglais. Ecrits notamment par Dorothy Sayers et d'autres auteurs de la même époque. Accessoirement, Marguerite Duras, aussi.

Mentions légales

"Partir, c'est mourir un peu. Mais mourir, c'est partir beaucoup."
[Alphonse Allais]
 
Blog garanti sans conservateurs. Déconseillé aux moins de 36 mois. A manipuler avec précaution. Demander conseil à votre pharmacien. Convient à l'alimentation des nourissons. L'abus d'alcool nuit gravement à la santé. D'ailleurs, fumer tue.*
 
* Rayer les mentions inutiles.